Les charges locatives

A quoi correspondent mes charges ?

Les provisions de dépenses qui vous sont facturées tous les mois concernent votre résidence (électricité et entretien des parties communes, des espaces verts,…) et votre logement (entretien de la robinetterie, de la chaudière individuelle ou du chauffage collectif, …).

Elles peuvent inclure également la taxe d'ordures ménagère et vos consommations d'eau si ce poste est géré directement par la SEMIVIM.

Quand dois-je payer mes charges ?

Vous payez vos provisions pour charges chaque mois avec votre loyer.

Comment se calculent mes charges ?

Les charges comprennent : les consommations et services rendus (eau, électricité, chauffage, service de propreté, ...) ; les dépenses d'entretien courant (petites réparations dans les parties communes, entretien des espaces verts, dépannage de l'ascenseur,…) ; et les taxes (ordures ménagères…)

Répartition des charges

Pour le calcul des charges dues par chaque locataire, la Sémivim tient compte à la fois de la taille et des caractéristiques du logement, des consommations du locataire.

Les provisions

En cours d’année, des provisions de charges sont facturées chaque mois sur votre avis d'échéance pour  faire face au paiement des factures courantes d’entretien de votre immeuble (électricité, nettoyage des halls, entretien des espaces verts, etc.) que la Sémivim reçoit tout au long de l'année. Le montant des provisions correspond  à une prévision faite pour l'année en cours à partir des dépenses constatées par le passé.

Les provisions de chauffage

Les provisions pour charges de chauffage sont lissées sur 12 mois pour éviter un surcoût important de charges l’hiver en période de chauffage. Il est donc normal que des provisions vous soient appelées  en été quand  le chauffage est arrêté.

La régularisation des charges
Une fois par an, la Sémivim calcule une régularisation des charges locatives. Ce calcul consiste à faire le décompte des charges réelles payées pour vos consommations et pour la maintenance de votre immeuble pour les comparer à la somme des provisions que vous avez payée chaque mois. Si les provisions versées n'ont pas été suffisantes, un rappel de charges est réclamé aux locataires, dans le cas contraire, un remboursement est établi en votre faveur sur votre avis d'échéance.